Comment fonctionne une assurance-vie ?

assurance vie

Une assurance-vie est un mode de placement financier permettant à un souscripteur d’épargner de l’argent dans le but de léguer la valeur accumulée à un bénéficiaire dans le cas où il venait à décéder. Ce placement donne à l’assuré le privilège d’encaisser des intérêts en fonction du montant investi.Si le signataire du contrat relatif à cette épargne est en vie, il reste l’attributaire et le titulaire de ces fonds et tous les avantages lui seront pleinement accordés. Par ailleurs, en cas de décès de celui-ci, l’ensemble du capital investi et des intérêts seront transférés à un bénéficiaire de son choix (enfants, partenaires, frères et sœurs).

Comment faire pour ouvrir un contrat d’assurance-vie ?

Il est primordial de savoir que ce type de contrat est ouvert dans la perspective de préparer sa retraite, de se construire un capital pour un certain temps ou de prévoir un projet dans le secteur de l’immobilier.

Combien de temps dure-t-il ? Il n’a pas de durée légale. Cependant, il est plus commode de fixer une date précise. Ce délai peut être prolongé par tacite reconduction au fil des années si le souscripteur ne souhaite pas résilier l’accord.

Comment y investir ?

Vous avez le choix entre trois formes de placement :

  • le versement initial : la souscription à ce type de contrat nécessite un premier versement. Ce dernier est déposé soit par un prélèvement bancaire soit par un chèque ou encore par un virement.
  • le versement complémentaire libre : vous pouvez faire un dépôt quand vous le désirez.
  • le versement complémentaire programmé: vous déterminerez la somme et la fréquence pour le placement de votre argent.

À noter que les versements complémentaires ne sont pas obligatoires.

Comment gérer le contrat ?

Vous avez l’opportunité de choisir entre plusieurs modes de gestion :

  • La gestion libre : vous faites vous-même la répartition de votre épargne entre les supports. Cette distribution sera effectuée en fonction de votre profil et de vos attentes sur la rentabilité.
  • La gestion dite pilotée : vous conférez la gestion de votre contrat à votre courtier ou à une entreprise spécialiste dans ce domaine.
  • La gestion sous mandat : vous mandatez votre contrat d’assurance-vie à une société de gestion agréée par l’assureur. Cela signifie que vous ne pouvez pas choisir les supports qui vont le constituer. Les gestionnaires étudient votre profil de risque (degré de risque qu’un investisseur est prêt à prendre pour parvenir au rendement désiré). Ils décideront ensuite en fonction des possibilités du marché, les supports de placement qui vous conviendront le mieux.

Comment récupérer de l’argent ?

Les montants investis dans un contrat d’assurance-vie ne se retrouvent jamais bloqués. L’assuré peut, à n’importe quel moment, faire des retraits. Ces prélèvements se concrétisent par:

  • Le rachat partiel : à tout moment, vous avez le droit de percevoir de l’argent ou de faire des rachats partiels. Parcontre, dans le cas où le bénéficiaire consent sa désignation, ce type de retrait ne sera fait qu’avec son approbation.
  • Le rachat partiel programmé : il donne la possibilité d’avoir des revenus pour sa retraite.
  • une avance : elle correspond au crédit que l’assureur accorde au souscripteur face à un besoin d’argent urgent. L’avance n’est pas assujettie à l’impôt.